Traversée Dorena – Bimis

Dimanche 7 septembre :

Jolie coutume adoptée depuis quelques années, faire une course de montagne méconnue ou plus très prisée dans notre région. Coutume adaptée, plus, pour les « rochassiés » que pour les alpinistes, mais cela rappelle certainement nos origines de vieux braconniers. Tout le monde se reconnaîtra…

Dommage pour le peu de participants, la course était accessible pour beaucoup et la météo magnifique. Cette année, c’est presque un luxe.

Départ, dans la fraîcheur, des Ciernes Picat, montée par les chalets des Béviau – Paray Doréna et Doréna. Puis montée sur la Tour de Doréna par une petite vire herbeuse pour poursuivre sur les Rochers des Tours jusqu’à une petite faille. Jusque-là, troupeaux de chamois, renard, lagopèdes et petites fleurs ; que du bonheur. On s’équipe avec les baudriers, petit rappel d’une douzaine de mètres, puis escalade facile à nouveau de la douzaine de mètres sur l’autre versant. De là, on gagne le sommet de la Dent des Bimis.

Casse-croûte et petite griffe dans le livre de passage. Extase devant les touffes d’Edelweiss !

Retour sur nos pas. Descente à nouveau en rappel dans la faille, puis on longe une sente à chamois dans la face Sud jusqu’à un relai équipé. Ambiance herbette mais attention au vide. Petit rappel de 8 mètres jusqu’au dessert de la course, le fameux trou – cheminée. Magnifique ambiance dans cette particularité géologique de 20 mètres de profondeur qui arrive dans une caverne au pied des rochers. Petite pause pour plier le matériel, et descente par La Leyta pour regagner la voiture.

Pour finir, jolie coutume adoptée depuis toujours : l’apéro et la convivialité.

Participants : Xavier Ecoffey, Arthur Mottier, André Mottier.

André Mottier