Ouverture de la cabane de Trient

Les 11 et 12 mars 2016

Mais que font les jeunes qui se sont mis de la section ?

Eh bien, ils montent donner un coup de main au gardien de la cabane Trient pour ouvrir cette dernière pour la saison des « Hautes Routes ». Même si le premier jour, le vol en hélicoptère joue le rôle de petit « susucre », le travail qui les attend n’est pas de tout repos. Préparer du bois ; dégager portes, fenêtres et terrasses de la neige ; mettre les housses aux coussins et duvets ; vider les fosses des toilettes, oui-oui ! tout le monde n’est pas prêt à le faire. Et, s’il reste un peu de temps, le gardien a toujours quelques surprises techniques à contrôler ou réparer, pour la mise en fonction d’un bâtiment à plus de 3000 mètres d’altitude. Il faut le vivre une fois pour se rendre compte de la complexité d’un bâtiment de ce type.

Une fois le travail accompli, une super soirée avec le gardien et son équipe, puis dodo. Le lendemain, une belle descente dans une neige parfaite, a conclu ces 2 jours de vie de société. Ces journées sont un bon moteur pour y développer la fibre associative, et peut-être que les participants s’engageront plus tard dans les différentes tâches qui incombent au bon fonctionnement et à créer une excellente ambiance dans la sous-section. L’avenir appartient aux jeunes, c’est aux plus anciens de leurs montrer la voie…

Les participants : Cindy, Marie-France, Nicolas et Manu. Pierre et André Mottier les « 2 coucous » qui sont arrivés quand le travail était fini…