Les Marcheurs sur le chemin du sel

Mercredi 15 décembre :

Indispensable produit, générateur de conflits guerriers, pourvoyeur d’impôts et de dîmes en tous genres et enfin prétexte bernois pour imposer sa patte d’ours : c’est le sel. Le sel, c’est aussi un sentier didactique et historique sur les coteaux du Chablais vaudois.

Ce novembre 2016, une douzaine de marcheurs a pris ce chemin. Départ place du marché d’Aigle, le train ASD se faufile dans les vignes puis les forêts et nous posent à la halte de Plambuit. Les choses sérieuses commencent, les souliers brassent les feuilles mortes, on atteint Salins : sa vénérable maison blanche. On découvre la toute première mine de sel (16ème siècle) endroit que des chèvres avaient révélé en pâturant avec insistance (légende).

Le sentier forestier, jalonné de panneaux retrace la genèse du sel avec humour et philosophie. Les hameaux: Panex et ses vieilles maisons, Glutière et son châtaigner historique, Antagne et ses vignes, Les Devens et sa maison historique du régisseur des salines nous amènent sur les berges de la Gryonne. Dernière grimpette sur la colline Le Montet et sa carrière de gypse, coup d’oeil dominant sur la ville et la plaine du Rhône et fin de la balade en gare de Bex.