Arête des Salaires

Samedi 29 octobre 2009

L’arête des Salaires est une arête « bien de chez nous », car elle est visible sur la droite depuis la route qui conduit à Rougemont. En fait, elle relie le Plan de la Douve à la Gummfluh, en passant par le Biolet et le Brecaca, un itinéraire que les anciens connaissent bien.

Ce fut donc cet objectif que s’étaient fixé, le 29 octobre dernier, une petite dizaine de membre du Club Alpin et du Club Vanil. Le rendez-vous matinal fut fixé à 6h30 sur le parking de Gérignoz mais un participant indésirable était présent : le brouillard ! Il accompagna les marcheurs durant leur ascension de 2h, jusqu’au sommet de la Douve, où les cordées se formèrent. Là, leur persévérance porta ses fruits : Château-d’Oex était sous la brume, mais l’Arête des Salaires faisait la frontière entre le brouillard et le soleil ! Extraordinaire ! De telles conditions permirent même aux montagnards de voir un « Spectre de Broken ». Le passage du Grand V fut réglé d’une belle enjambée pour les uns et de plus de finesse pour d’autres.

Après une belle journée d’escalade, la descente fut amorcée jusqu’à Gumm (Combe de l’Eau), où un bus les ramena dans leur belle vallée, où les résidus de nuages étaient toujours accrochés aux crêtes.