Rando dans la région de Davos

Semaine de ski  14-20 mars 2015

Organisée par Cédric, cette semaine  rassemble 7 clubistes : Cédric Zulauff, Charles-Henri Ramel, Michel Morier-Genoud, Jean-Claude Matti, Francis Gétaz, Jean-Nicolas Mottier et Willy Beaud.

But de la sortie : Davos et ses vallées latérales. Sertigtal : un fond de vallée, un terminus de la ligne de bus, un hôtel des plus accueillant et un patron qui a tout compris du tourisme. En effet, à côté de la douzaine de chambres tout confort, des locaux annexes permettent de loger une vingtaine de touristes au tarif «cabane CAS ». Et il y en a des peaux de phoqueurs de passage dans cet endroit stratégique qui permet mille balades, ski aux pieds devant l’hôtel. Servi par une météo favorable, des conditions de neige presque toujours au top, chaque journée a été bien rempli.

Samedi

Départ au petit matin, après la posecafé sur les hauts du lac de Zurich nous poursuivons jusqu’au hameau de Monstein 1600 m.. Mise en jambe : une jolie course l’Alplihorn, petit 3000, une belle descente qui finit dans la neige pourrie. Monstein c’est surtout le lieu de la brasserie artisanale la plus haute d’Europe. Dégustation obligatoire : une blanche ! Quel breuvage… Nous en ferons notre boisson de réhydratation de la semaine, avec modération bien évidement.

Dimanche

Début de semaine, ski au pied devant l’hôtel, nous remontons le Ducantal, retrouvons nos béquets de hier mais sur l’autre face. Notre but : le Ducan Gletscher, la fin du couloir et l’arête se feront ski sur le sac jusqu’au sommet. Belle descente en vue, poudreuse en tout cas au début et fin de course dans le brouillard.

Lundi

temps incertain, nous ferons les touristes . Par le funi de Schatzalp et les téléskis, nous  approchons le massif de la Strela. Une descente jour blanc se terminera vers une sympathique buvette d’alpage. Retour à Davos en bus et téléphérique jusqu’au Jacobshorn.   Jour blanc, demi  carton, la descente  directe sur le Sertigtal finira la journée.

Mardi-Mercredi

la grande sortie, en remontant notre vallon  par le Setigpass nous nous dirigeons vers la cabane Kesch : 2650 m. Accueil sympa du gardien et de son équipe, rencontre d’un équipe du CAS Chatel  emmené par le guide Jean-Jacques Pilloud. Jeudi matin  départ pour le Piz Kesch 3400 m. sur les skis dès la cabane, nous montons le glacier Porchabella, cordes et crampons seront d’usage pour les derniers 100 m. jusqu’au sommet. Pour la descente, changement de vallée ; par leVal  Susauna nous arrivons en Haut-Engadine près de S-Chanf. Par le Tunnel de la Vereina, le train nous ramène à Davos puis bus jusqu’à Sertig.

Jeudi

Grimpette des pentes raides à l’Est de Sertig, col Tällifurgga et descente dans un sauvage vallon. Le magnifique val Dischma et sa piste de ski de fond nous conduit à Davos. La journée n’est pas finie, Davos, c’est aussi le hochey ; et il y a match ce soir. Cordialement transporté par le patron de l’hôtel et son bus, nous avons le plaisir de gouter l’ambiance play-off ; voir jouer et gagner l’équipe locale.

Vendredi

Dernière virée avant le retour, un invité nous accompagne,  Edi oncle de Cédric ski avec nous. La montée du Chüealptal (traduit : la vallée des vaches) nous conduit ausommet d’un des Ducan. Un magnifique couloir à skier poudreuse clôturera notre semaine grisonne.

La semaine c’était aussi les fins de journée après-ski… Cédric et Michel  ont tâté la cascade de glace toute proche.

Le monde a été refait un certain nombre de fois en sirotant une Monsteiner.  La visite de Hans : un des oncle  de Cédric, habitant de Davos nous a expliqué sa vie locale. Reconnaissons et surtout remercions pour les succulents repas déjeuné buffet, soupé à 4 plats que nous ont préparé l’équipe de cuisine

En conclusion, un grand merci à notre chef de course Cédric, sans oublier son adjoint Michel ;  soucieux de toujours trouver la meilleure neige, les meilleures pentes, et en total sécurité : des  pro… à quand la prochaine ?

Francis